7 secondes contre une pensée négative

By 31 janvier 2014Positivité

Bonjour à tous, aujourd’hui je vais partager avec vous un exercice assez simple qui permet d’éviter l’enracinement de pensées négatives, il ne s’agit pas de les ignorer mais de simplement acquérir l’information qu’elles transmettent tout en évitant de se morfondre.

 

Pensée Négative?

Une pensée négative est une pensée qui va vous impacter négativement si elle reste longtemps sur le devant de la scène. Ainsi, si vous avez eu William Roy Coaching Pensée Négativeun échec, une expérience désagréable et que vous y repensez, vous en tirerez peut-être une information utile, cependant, il ne sert à rien de se draper de négativité et de rester bloqué dedans.

Exemple: « je me suis encore énervé dans un embouteillage« . Cette simple pensée peut s’amalgamer à d’autres tout aussi plaisantes comme « Je perds trop facilement mon sang froid« , « je dois avoir un problème pour m’énerver comme ça« , « Il faut dire qu’au travail en ce moment c’est pas terrible, ça me stresse… » Je vous laisse continuer ce genre de dialogue seuls, il est assez commun de vivre ce genre d’association d’idées déplaisantes.

Bien entendu, nous sommes tous déjà parvenus à sortir de ce genre de cycles au prix d’efforts de concentration, de changement de posture mentale également ou tout simplement nous sommes allés au bout de la logique et avons vécu un moment, court ou long, de déprime…

Tout ça peut changer, maintenant et facilement.

 

7 secondes

Plusieurs tests on démontré qu’il faut 7 secondes à une pensée négative pour s’installer confortablement dans votre cerveau et se lier d’amitiés avec toutes les injonctions négatives (ne sois pas comme cela, sois comme ceci, ne dit pas, ne fais pas…) que vous possédez déjà. William Roy Coaching Pensée Négative

Nous sommes déjà tous parvenus à sortir d’un état interne négatif alors qu’il était installé depuis un moment. Et si vous parveniez à éviter qu’il ne s’installe?

De nombreuses possibilités existent pour éviter qu’une pensée négative ne s’ancre.La plus saine selon moi est de l’affronter.

Comme lorsque, enfant, vous avez un jour osé regarder sous le lit pour être certain qu’il n’y avait rien, regardez cette pensée en face, jugez la, jaugez la, traitez la comme une information qui vous parvient et qui vous aidera à avancer vers un vous plus conforme à vos aspirations.

Posez vous ces quelques questions: « est-ce vrai? » « et si c’est vrai, est-ce grave? » « qu’est-ce que ça m’apprend? sur moi? sur les autres? » « comment y remédier? ».

Une fois fait, mettez au point un plan d’attaque pour contrecarrer ce défaut.

Le principe est de vous habituer à avoir ce fonctionnement pour que dès que vous avez une pensée négative vous entriez en « mode projet » pour en éliminer la source.

Après tout, si le comportement ne vous correspond pas, pourquoi le conserver?

Voici d’autres « recettes » glanée sur internet qui peuvent vous aider, je les apprécie un peu moins, notamment parce que ce sont pour certaines des techniques d’évitement de la pensée négative. Ce n’est pas, selon moi, une solution viable que d’éviter de regarder ce qui ne nous convient pas.

Il peut cependant être sain dans certains cas d’utiliser certaines de ces techniques:

Dès l’apparition d’une pensée négative:

  • La chasser d’un bon coup de votre revue favorite en vous plongeant dans sa lecture.
  • La chasser en écoutant de la musique (vidéo conseillée par Alain Cayrol et je suis bien d’accord!)
  • Mettre au point une playlist youtube dédiées aux vidéos qui vous font rire
  • Se plonger dans une occupation passionnante (celle-ci est particulièrement efficace mais elle a pour danger que vous n’évitiez indéfiniment la situation, projet peu écologique)
  • Taper dans ses mains et dire « STOP! J’ai compris » et passer à autre chose (déconseillé au travail et avant de dormir si vous êtes en couple)

 

Il est maintenant l’heure de vous laisser profiter de cette fin de semaine et de vous souhaiter un excellent week-end!

William

 

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply