Bonjour à tous,

la semaine dernière, lorsque je manquais un peu d’inspiration, l’un de mes « fans » sur facebook m’a posé des questions autour de la reconversion et du recrutement. J’avoue ne pas être un spécialiste de ces questions, on peut pas être bon partout. Si j’ai moi-même passé de nombreux entretiens, souvent avec succès, je l’ai fait grâce à une capacité personnelle à bien présenter les choses, sous un bon angle, je vous propose donc aujourd’hui de changer de vision!

La vision, un mythe entrepreneurial

Nombreux sont les théoriciens de l’entrepreneuriat qui évoquent la vision du fondateurs pour explorer le développement d’une entreprise. Au contraire, un projet qui capote est souvent dû à une « absence » de vision ou à une vision défaillante, qui n’est pas en prise avec la réalité du marché, de la technologie…

Je ne sais si c’est vrai. Quand on parle de certains modèles de création d’entreprise comme l’effectuation, on voit que la vision est parfois secondaire dans la conduite d’un projet entrepreneurial. En contrepoint, il est plutôt sain de savoir où l’on va… même si l’on ne connait pas nécessairement toutes les étapes, c’est d’ailleurs ce que je préconise en coaching, c’est dire si c’est bien! 😉

Non, ce qui selon moi constitue la vision de l’entrepreneur est sa faculté à voir dans une difficulté une opportunité de business, dans un contretemps l’occasion de faire un point, de se regrouper pour mieux avancer vers son but.

Je sais que certains entrepreneurs que je coache ou fréquente sont assez impressionnants pour cela: une idée à la seconde, des plans dans tous les sens et surtout une vision adaptée à leur envie de créer. On canalise cela comme il faut et on obtient des entrepreneurs heureux!

Vision

Photo non libre de droits ©William Roy

 

Votre vision, un atout à cultiver.[tweetthis]Votre vision, un atout à cultiver.[/tweetthis]

Avec l’exemple des entrepreneurs vous avez bien compris que la vision est tout autant un état d’esprit qu’une question d’agilité mentale. Par exemple, lorsqu’il pleut, que pensez-vous?

« Zut, je voulais me balader » ou  » Au moins, ça arrose le jardin… »

La vision est là déjà en question: face à une situation donnée, voyez-vous ce qui vous est retiré ou ce qui vous est offert?

On parle souvent du verre à moitié vie ou à moitié plein, c’est un bon exemple, un autre serait celui d’une reconversion radicale.

On peut la présenter comme une reconversion suite à une incapacité à trouver du travail dans son secteur d’origine ou comme une expression de sa capacité à changer de vie, à relever un challenge et à sortir de sa zone de confort… Selon, même si les deux sont vrais, lequel sera le plus positif pour vous, pour votre image et celle de votre projet professionnel?

 

Un exercice pour votre vision:

Pour prendre l’habitude d’être plus positif face à la vie mais également plus conscient de vos accomplissements personnels, le plus simple reste de les noter!

Notez à chaque chose positive que vous identifiez, notez également quand vous glissez vers le négatif et transformez le en positif.

Par exemple le « je suis fatigué » doit devenir un « je vais prendre soin de moi parce que là, j’ai un coup de mou ».

 

 

N’oubliez pas que la positivité peut se trouver dans les choses les plus simples, à vous de bien regarder pour changer de Vie(sion).

Bon weekend.

William

 

 

 

 

 

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply