Affirmations positives, comment bien en profiter ?

Bonjour à tous,

Entre le récent succès du Miracle Morning qui les promeut en même temps qu’un lever très matinal, les restes de la période « méthode Coué » et les mantras qui peuvent servir de focale pour une méditation quotidienne, le courant « quantique » dans le développement personnel qui les présente comme une étape vers nos buts, les affirmations positives peuplent mes séances de coaching et les articles de développement personnel. Je vous propose aujourd’hui de voir comment bien les formuler et les utiliser.

 

Affirmation positive VS méthode Coué

Il est intéressant de voir que chaque génération a ses références en développement personnel. Quand j’évoque les affirmations positives avec des clients d’une cinquantaine d’années, ils me disent « ha c’est la méthode Coué », quand j’en parle avec des clients entre 20 et 30 ans, ils me répondent « ah oui, j’ai lu un article sur INC/lifehack sur le sujet ».

Quand on évoque la méthode Coué en France, on a aussi en tête le sketch de Dany Boon, ce qui n’aide pas vraiment à donner une tournure sérieuse au sujet. Pourtant, les affirmations positives ont un réel impact sur notre mental et la manière dont nous abordons certaines situations.

La différence avec la méthode Coué ? Cette dernière implique une répétition de certaines affirmations afin de déclencher un état proche de l’autohypnose. Cette méthode, souvent décriée comme irréaliste ou comme ajoutant un stress supplémentaire au pratiquant a pourtant mis le  doigt sur un point important : nous avons la possibilité de créer une réalité bien différente en jouant sur nos perceptions. Les affirmations positives sont plus des phrases que l’on va dire de bon matin pour recadrer notre esprit d’une manière positive et constructive. Bien entendu, elles doivent être créées et maniées avec précaution.

Affirmations positives

Bien construire ses affirmations positives

Pour bien construire ses affirmations positives, il faut déjà être conscient que notre langage régit une bonne partie de notre perception du monde. De ce fait, quand on dit « je ne veux pas X » nous sommes dans une affirmation négative. Je vous laisse prendre connaissance de la mécanique derrière tout ça en lisant cet article.

Bien construire ses affirmations positives implique qu’elles soient positives mais également réalistes. Se dire « je joue au tennis comme Rafaël Nadal » est positif mais n’est pas nécessairement réaliste. Se dire « je suis capable de mieux jouer au tennis » est par contre à la fois positif et réaliste.

Créer des affirmations positives demande plus de temps que l’on pourrait croire. En effet, il est nécessaire d’envisager les affirmations sous toutes les coutures pour éviter qu’elles ne possèdent des effets secondaires néfastes.

Par exemple  se dire « je vais réussir » peut sembler être une bonne affirmation positive. Dans les faits, c’est un bon moyen de se mettre la pression, surtout si la personne à la base ne croit pas en sa réussite. Les affirmations positives doivent transcrire un état d’esprit que vous souhaitez avoir mais également que vous pouvez avoir.

A aucun moment je ne pourrais utiliser une affirmation positive telle que « je fais en sorte chaque jour que mes clients rencontrent le succès. » dire cela implique que le succès est souhaitable pour tous, alors que ce n’est pas le cas. Ce qui est, selon moi, souhaitable pour tous est l’équilibre, le bonheur de chacun, l’atteinte d’objectifs. Si l’atteinte de ces objectifs, l’équilibre et le bonheur sont la définition du succès, alors tant mieux.

Bien construire son affirmation positive implique également de créer une phrase qui englobe notre vision des choses et nos valeurs profondes. Exemple tiré d’un client « chaque jour je suis l’architecte de ma réussite », cette affirmation positive ne vous conviendra peut-être pas mais pour lui, elle fonctionne. Elle est très responsabilisante et également assez sérieuse (on est loin du « je vais bien, tout va bien ») ce qui peut impressionner mais dans le même temps elle replace le client en question au cœur de sa réussite et de ses objectifs ce qui convient à son besoin du moment. Car les affirmations sont utiles mais sont aussi périssables. IL arrive qu’une affirmation soit très efficace durant une période et par la suite ne corresponde plus à vos besoins. Comme on fait régulièrement du tri dans sa garde-robe, il faut en faire dans les valeurs, affirmations positives et croyances qui régissent nos actions.

C’est à vous de déterminer des indicateurs à propos de vos affirmations pour savoir si elles vous conviennent encore : vous avez moins de facilité à les dire, elles vous « parlent » moins… il y a des chances que ces affirmations ne vous correspondent plus.

 

En bonus pour cet article, une liste de 40 affirmations positives pour vous aider à mettre au point les vôtres !

Bon weekend.

William


Also published on Medium.

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply