Est-ce que votre projet est un chat de Schrodinger?

Bonjour à tous,

en ayant participé à plusieurs projets de startups, voire projets tout courts, en accompagnant des porteurs de projets et en suivant de près l’actualité numérique, la question de la santé d’un projet revient souvent sur le tapis.

Je vous propose aujourd’hui de vous exposer une démarche que nous avons mené avec plusieurs de mes clients afin d’évaluer la santé d’un projet.

Comme je le dis souvent, mon rôle n’est pas de conseiller mais d’aider à évaluer, je n’ai pas à vous dire comment mener votre projet, par contre, je peux toujours poser quelques questions qui vous seront utiles.

 

Schrodinger, le chat, la boite

On va faire court parce que l’article Wikipédia sur le sujet est très clair et bien rédigé. Pour aller vite, l’expérience du chat de Schrodinger est la suivante. En mettant un chat dans une boîte avec un dispositif visant à le tuer (une fiole de poison ou autre) mais sans observer, au niveau de la logique, le chat est à la fois mort et vivant. Mort parce qu’il a été exposé à une dose létale de poison, vivant parce que rien ne prouve qu’il n’a pas survécu.

Ce postulat est facilement transposable aux projet entrepreneuriaux : personne n’est certain de leur état de santé, porteur de projet compris et ce n’est qu’en ouvrant la boite qu’il est possible de voir ce qu’il en est.

Attention, sans aller trop loin dans l’analyse de cette expérience, je vous suggère de retenir une donnée essentielle pour notre propos du jour : c’est l’observation de la situation qui va déterminer l’état du chat. Dans les faits le chat est toujours vivant ou déjà mort depuis un moment…

 

La vision entrepreneuriale du chat de Schrodinger.

Quand on passe suffisamment de temps avec des entrepreneurs, il est possible de voir plusieurs tendances se dessiner. Entre le projet qui fait beaucoup de bruits et celui qui surprend tout le monde, celui dont on ne sait ce qu’il devient et celui qui s’est fracassé bruyamment, tout est possible tout se sait.

Dans la catégorie du projet dont on ne sait ce qu’il devient, les cas de Schrodinger sont nombreux, après tout si on manque de données sur un projet, c’est bien qu’il y a un truc qui cloche non?

Pas tout à fait. Dans les faits, les projets Schrodinger sont légion, simplement, entre ce qui est déclaré et ce qui est avéré, il y a parfois une distinction…

Le projet entrepreneurial qui entre dans la catégorie Schrodinger, c’est un projet qui pourrait réussir mais qui décolle pas, malgré les efforts de ses fondateurs. C’est un projet qui pourrait se planter dans une gerbe de flammes, mais qui ne le fait pas… C’est un projet en apesanteur, ni vivace, ni agonisant. C’est le genre de projet qu’on voit pendant un temps et qui, du jour au lendemain disparaissent, lorsque les cofondateurs ont pris conscience de l’état de leur projet.

Ara, le téléphone modulaire de Google a longtemps été un projet Schrodinger, la boîte a été ouverte il y a quelques temps, verdict: le chat est mort.

 

Comment ouvrir la boîte ?

Un projet d’entreprise est un projet très personnel, on y met du sien, on implique sa famille, ses amis… Bref, on est engagés là dedans!

Quand on est face à un projet d’entreprise, comment pouvons-nous déterminer si ce dernier est viable ou non? Surtout si c’est le notre…

Black and White Kitten on Brown Textile

Commençons par les chiffres:

Quels sont vos indicateurs clés de performance? Que disent-ils? Avez-vous une croissance? Une traction qui vous permette d’espérer mieux? Combien de clients pour combien de chiffre d’affaire? …

Ce n’est pas ma spécialité donc je ne vais pas m’étendre là dessus. Partez du principe que vous avez toutes les données en main pour déterminer l’état de santé de votre projet.

Tout ce qui vous manque, c’est la prise de distance.

Première idée, tentez de vous dire que ce n’est pas votre projet, mais un projet sur lequel on vous demande d’investir.

Seconde idée, mettez-vous dans une position extrême : si demain ma moitié perd son travail, est-ce que je peux m’en tirer avec ce projet? Sinon que me manque-t-il? Comment puis-je l’acquérir?

Troisième idée, allez voir un coach ! Plus sérieusement, j’admets sans honte que je n’ai qu’une connaissance partielle des choses nécessaires pour mener une entreprise vers le succès, par contre, mes collègues coach et moi-même sommes de très bons questionneurs et c’est de ça dont vous avez besoin. Faites-vous aider pour lever la tête du guidon et sortir de vos habitudes.

 

Je finis cet article en citant 2 entrepreneurs qui ont décidé de mettre un terme à leur projets, chacun pour des raisons bien différentes.

Le premier a décidé de fermer sa plateforme de vente de fichiers en ligne pour plusieurs raisons qu’il a résumé ainsi: “j’ai eu le courage de regarder mes KPI, j’ai considéré que continuer serait très très compliqué. Quelques temps plus tard, j’ai croisé un investisseur et je lui ai demandé quelle était la différence entre l’envie de réussir et de faux espoirs, il a répondu “18 mois” l’age du projet à ce moment là. Nous avons préféré fermer. “

 

Le second a décidé d’arrêter son projet d’application mobile pour une autre raison “ j’étais sur un marché concurrentiel avec beaucoup d’acteurs en place, j’étais compétitif niveau technologique mais démarquer le produit de la concurrence impliquait énormément de travail de développement pour créer une suite logicielle. Je n’avais plus la motivation ni les ressources.”

 

Souvenez-vous:

Ce n’est pas en faisant toujours la même chose que vous obtiendrez de nouveaux résultats.

 

Bon weekend.

William

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply