Bonjour à tous,

nous sommes le 6 janvier 2017. Je profite de l’espace de ce blog pour vous parler de 2016 et de l’année qui arrive. Ce court article vous sera bien utile.

 

2016, année fractionnée et un pas dans la bonne direction

Pour moi 2016 a démarré en fanfare, une mission au CES de Las Vegas, des interventions devant des publics divers (top RH europe d’Airbus Hélicopters, salon MXl, Salon des Entrepreneurs, boostcamp de Shake#16, ateliers développement personnel…), j’ai aussi eu la chance de devenir papa et j’ai pris des vacances bien méritées. J’ai aussi pu accompagner un lieu dans on ouverture, créer une formation en ligne autour de la prise de parole en public faire des webinars, bosser pour la CCIMP… Bref je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. Je suis aussi parvenu à vivre correctement du coaching chose immensément satisfaisante.

Alors pourquoi dire que 2016 est une année fractionnée? Parce que pour la première fois depuis longtemps, j’ai développé un projet de longue haleine qui va prendre son envol en Janvier. J’ai finalisé une idée vieille de 2 ans en juillet, recruté des prestataires, créé une communauté et des partenariats pour donner toutes les chances à mon idée. Bref, j’ai fait un « Sideproject » comme j’en avais envie depuis un moment.

J’ai passé toute la seconde partie de l’année à jongler entre une pratique du coaching toujours plus intense et ce projet, lié lui aussi au coaching.

J’ai tout mené de front et j’en suis fier, cela a demandé de l’organisation et surtout de la patience mais tout roule et cela me permet d’aborder 2017 sereinement.

 

2017 l’accélération, la concentration

J’avais exprimé dans un précédent article une concentration de mon activité écrite autour de 3 thèmes précis: la prise de parole en public, les soft skills et le leadership. C’est maintenant une certitude, je vais concentrer également mon activité professionnelle autour de ces 3 thèmes en plus de mon projet.

Comment ai-je décidé de cela? En regardant mes prestations réalisées le plus souvent, en analysant le besoin de mon marché et en écoutant mes clients. Je suis fondamentalement persuadé que le monde de l’innovation a besoin de plus de développement personnel, qu’il est essentiel que les entrepreneurs prennent plus soin de leur santé émotionnelle. Je sais aussi que je continuerai à aborder ces sujets avec eux s’ils le demandent. Pourtant, je sais aussi qu’à l’heure actuelle le recours à un coach est encore perçu comme un aveu de faiblesse et qu’il est bien difficile de vendre cela à des personnalité fortes comme celles de mes prospects.

Je vais concentrer une partie de mon temps sur le projet Pitch Cards. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un double jeu de cartes qui permet de s’entrainer à pitcher et d’améliorer ses prises de paroles en public. Pitch cards est un serious game autour de la prise de parole en public et spécifiquement du pitch training. Bien présenter son activité est essentiel et la méthode pitch card est l’une des seule à le permettre de manière ludique et collective grâce à des projets fictifs générés par le jeu.
Le jeu méthode vient questionner chaque personne pitchant un projet fictif pour pouvoir faire des apports méthodologiques. Ensuite, il appartient à la personne de transcrire les connaissances acquises durant la phase de jeu à son projet professionnel. Je lance une campagne Kickstarter d’ici la fin du mois pour permettre une diffusion globale du projet.

Je vous demande de bien vouloir diffuser cette information à toute personne susceptible d’être intéressée.

Bien entendu, je compte continuer à coacher des entrepreneurs et entreprise dans la mise au point de leur recette du succès dans le même temps.

Je compte même sortir du statu d’autoentrepreneur et aller travailler à l’international dès que possible!

Voilà mes plans pour 2017.

La leçon à en tirer.

J’ai pu évoquer le fait que j’avais suivi un processus de recrutement à un certain moment en 2016. Durant ce dernier, j’ai expliqué mes multiples projets et le recruteur a semblé déstabilise par ces derniers. Lorsqu’il m’a fait part de sa surprise et de son impression de dispersion des projets, j’ai répondu une chose simple: tout cela me sert en tant que professionnel. Porter le projet Pitch Cards m’apprend énormément, me permet de me perfectionner en tant qu’animateur, de diffuser mon offre en tant que coach pour speakers et de créer une nouvelle source de clients, revenus et connaissances. Pourquoi devrais-je m’en priver?

Créer une formation en ligne au pitch m’a permis de travailler mes bases de marketing, de comprendre comment fonctionnaient les campagnes de pub Facebook et twitter et de devenir plus sachant sur certains aspects du web que je ne connaissais pas jusqu’à présent. Encore une fois, pourquoi devrais-je m’en priver?

Voici ce que vous pouvez tirer de cet article bilan et perspective. Si vous hésitez à vous plonger dans un projet soirs et weekend, si vous vous demandez si ce cours sur Albert Academy est pour vous… demandez-vous si cela fait de vous un meilleur humain. Si la réponse est oui, créez le contexte de réussite et foncez!

Bonne année 2017, qu’elle soit remplie de joie, de bonheur et de réussite pour vous.

Bon weekend.

William.

 

 

 

 


Also published on Medium.

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply