Dépassez la peur de la concurrence!

By 10 février 2017Business, Coaching

Bonjour à tous,
À mesure que je fréquente des entrepreneurs, je finis par voir deux grandes catégories émerger. Ceux qui ont peur de la concurrence et ceux qui l’acceptent, voire l’utilisent. Je vous propose aujourd’hui un tour d’horizon du sujet afin de planter les graines d’une réflexion plus poussée chez vous, chez vos collègues et chez vos concurrents.

 

Peur de la concurrence: vous valez mieux que cela !

Je ne compte citer aucun nom, aucune entreprise dans ce billet. Par contre, je vais vous raconter des anecdotes qui peuvent vous faire croire que vous avez identifié quelqu’un, libre à vous de le penser.

Avoir peur de la concurrence peut générer plusieurs comportements néfastes qui ne vous rendront en aucun cas service. Le plus courant est le dénigrement de la concurrence. Habituel, il vous mène à exagérer certains défauts que peuvent avoir vos concurrents. Il va vous entraîner dans la voie de la médisance. Avez-vous une prestation parfaite ? Êtes-vous certain(e) de ne jamais avoir fait d’erreurs ?

Dans le cas du dénigrement de la concurrence, vous ternissez l’image d’un concurrent. Cela ne vous mets en rien dans une meilleure posture. Vous enfoncez simplement l’autre. Sans parler de l’image que cela donne de vous (vous pointez les défauts de l’autre au lieu de pointer vos différences et points forts), cela peut arriver aux oreilles de la concurrence en question et générer une « guéguerre » stupide et inutile. (Sans parler du fait que vous entrez en conflit avec les accords toltèques)

J’ai ainsi eu la déception d’apprendre qu’une personne pensant être sur le même créneau que moi en coaching tendait à bloquer mes propositions au sein d’une entreprise dans laquelle elle a des contacts. Je trouve cela dommage surtout qu’au vu de l’entreprise, il y a de la place pour tout le monde…

 

Autre effet de la peur de la concurrence, le gaspillage d’énergie.

J’ai eu un commercial au téléphone cette semaine. Quand je lui ai dit qu’il était en compétition avec d’autres, il a eu une excellente réaction. Il m’a répondu « faites votre choix, j’attire simplement votre attention sur les critères de qualités de chacun. Le choix est le vôtre et je suis à votre disposition pour en discuter. »

Au lieu de gaspiller de l’énergie à savoir qui étaient les concurrents, quels prix ils m’avaient proposé ou de dénigrer les concurrents de manière générale, il a simplement affirmé sa position. Il m’a offert un conseil.

À chaque fois que vous avez peur de la concurrence, vous dépensez une énergie qui serait bien mieux employée ailleurs. Je ne prétends pas qu’il n’est pas important de vouloir gagner, je pense simplement que vous valez mieux que ça et que votre énergie, votre temps et votre réputation seront mieux employés ailleurs.

Enfin, en  ayant peur de la concurrence, vous tuez votre réputation.

J’avoue, sans honte, m’amuser parfois en observant les réactions des personnes lorsque l’on parle de leurs concurrents. Certains bondissent, d’autres se figent, certains s’en moquent. Selon-vous qui va donner une bonne impression ? Celui ou celle qui s’en moque. Tout simplement parce que cela montre qu’il ou elle n’a pas peur de la concurrence, qu’il a déjà un flot de travail, de prestations et de clients qui lui assure une certaine paix de l’esprit. Peut-être est-ce aussi l’occasion d’indiquer que lorsqu’un individu a une réaction forte à propos de la concurrence, cela signale assez régulièrement un manque de confiance en soi et en ses capacités. Cet état, souvent visible, peut faire fuir les clients et partenaires potentiels.

J’aime beaucoup citer l’exemple d’un développeur que je connais. Lors d’un événement, une personne vint le voir et lui expliqua que son devis était bien et qu’il était en compétition. Le développeur a eu cette répartie parfaite :

 » Si tu veux comparer, j’ai d’autres personnes à te recommander. S’il te plaît, n’oublie pas de me prévenir quand tu auras fait ton choix. »

Avec cette réaction, il montre tout simplement qu’il a à cœur le bénéfice du client, qu’il a confiance en son devis…

Belle démonstration de professionnalisme et de confiance en soi non ?

 

Dépasser la peur de la concurrence

Lorsque j’ai lancé mon activité, j’ai d’abord commencé par vouloir tout faire avant de voir que j’étais plus attiré par certains sujets. J’ai alors laissé tomber une partie des activités possibles et me suis concentré sur d’autres. Afin de ne pas laisser des demandes hors de ma spécialité sans solution,  j’ai pris une décision.

J’ai contacté via LinkedIn de nombreux coachs de la région marseillaise pour échanger avec eux. J’ai ainsi pu m’apercevoir que la peur de la concurrence était bien présente chez certains et pas chez d’autres. À votre avis, à qui est-ce que j’envoie les personnes que je ne peux pas ou que je ne souhaite pas accompagner?

Je connais mes points forts et je souhaite jouer dessus, je connais les points forts d’autres coachs et je leur offre la possibilité de jouer dessus. Il me rendent la pareille, les clients y gagnent, nous aussi…

Autre point à méditer, dans ma région j’ai un concurrent direct : même prestation, même marché cible. On ne s’envoie pas de fleurs toutes les semaines mais nos relations sont cordiales. La raison ? Nous avons été malins et avons décidé d’échanger sur notre métier et d’accepter le fait que nous sommes en concurrence mais SURTOUT qu’en cas de gros contrat, nous ferons appel à l’autre.

En vrai, c’est peut-être là la vraie bonne posture face à un concurrent : en faire un collègue pour aller conquérir de plus gros clients !

 

Bon weekend.

William

 

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply