Qu’est-ce qui fait une bonne conférence TED?

Bonjour à tous,
Comme je vous le disais la semaine dernière, ayant vécu de près une conférence TED dernièrement, j’ai eu envie de consacrer un second article à une question assez délicate : « Qu’est-ce qui fait un bon TED? ». NOus allons voir quelques critères qui permettent d’évaluer une conférence TED comme autre d’ailleurs puis l’élément principal qui fait d’une intervention à un TED un beau moment.

Une bonne conférence TED: Ce qui ne se mesure pas ne s’améliore pas.

Pour tous ceux qui ont déjà eu à relever des challenges, qu’il s’agisse d’une perte de poids, du concours de la plus belle aubergine ou simplement de son chiffre d’affaire, mesurer est une seconde nature.
En évaluant, en mesurant, il devient possible de suivre une progression, une productivité et surtout de corriger, améliorer ou pallier.
D’ailleurs, la mesure, y compris du bonheur perçu est une des bases de l’accompagnement en coaching. En mesurant le bonheur perçu, on peut mesure l’efficacité des stratégies utilisées pour l’augmenter.

Pour revenir à nos conférences TED de fin avril, nous pouvions les évaluer sur 6 critères.
Transmission
Un TED est un moment de partage, de transmission. Ce n’est ni un moment de gloriole, ni une discussion entre experts. La notion de transmission est centrale et liée à celles de simplification et de pédagogie. Chaque conférencier a donc la lourde charge de transmettre des idées et donc de les formuler d’une manière intelligible et intelligente.

Rythme
Une prise de parole en public est une moment, comme un morceau de musique. Il y a une introduction,un développement, une fin. Au milieu de tout cela, il y a un rythme. Qu’il soit de parole, d’enchainement des idées ou autre, ce rythme peut être plus ou moins harmonieux. LE conférencier ce doit de trouver le bon rythme pour être dans la transmission, sans tomber dans l’anesthésie… On pensera aussi à l’utilisation judicieuse ou non des silences.

Corps
Même si ce sont les têtes qui sont sollicitées durant une conférence TED, le corps a son importance. Est-il au service du discours? Est-il bien maitrisé afin de ne pas perturber notre compréhension du propos du conférencier? Quid des déplacements dans le fameux rond? Existent-ils?

Performance
Sous l’axe performance, ce sont à la fois les interactions avec le public, l’aisance du conférencier et sa capacité à embarquer l’audience avec lui dans un voyage intellectuel. La performance, c’est ce qui fait qu’on arrête de bavarder quand un conférencier parvient à nous accrocher, qu’on lâche notre smartphone pour écouter ce qu’il se dit en pleine conscience.

Structure
Même si la notion de transmission est déjà évaluée, la structuration du contenu transmis mérite son axe d’évaluation à part entière. Si nos idées sont bien présentées et formulées mais mal agencées, nous perdons de la fluidité dans le discours. Travailler notre manière d’agencer les idées devient essentiel.

Emotions
Nous pouvons dire ce que nous voulons, la gestion des émotions, leur utilisation intelligente ou non est cardinale dans un TED. Il faut réellement travailler l’émotionnel dans la prise de parole en public. Certains en abusent, d’autres sont beaucoup trop dans le contrôle et deviennent froids. Un juste milieu, une juste temporalité de l’émotion est possible et le conférencier se doit de travailler cela en conscience. Non pas pour devenir acteur, simplement pour rendre justice à son propos et créer un impact maximal auprès de son audience.

Pour vous donner un exemple de mesure, voici les rendus de 3 des TED du TEDxAix

 

Et du coup, qu’est-ce qui fait une bonne conférence TED?

Bien entendu, chacun des critères que j’ai énoncé et mesuré juste au dessus sont parfaitement viables et doivent entrer en ligne de compte. Cependant, il faut comme toujours utiliser les axes de mesure avec précaution. Ils doivent devenir une structure qui va permettre au conférencier d’exceller à sa manière et c’est ça qui est essentiel. Les axes du dessus sont des axes qui permettent d’évaluer la progression possible du conférencier. Dans le même temps, il est essentiel de comprendre qu’ils ne représentent en rien l’intérêt que peut avoir le sujet traité, l’impact du message sur l’audience, le plaisir du conférencier.

Au final, c’est une délicate chimie qui doit se créer où on potentialise au maximum chacun des axes de travail, chacune des variables type plaisir, impact et intérêt pour créer quelque une prise de parole en public qui sera exceptionnelle.

Nous ne sommes pas tous pareils et les TED, même s’il y a un format, montrent bien qu’ils peuvent être le reflet de leur conférencier. IL devient donc essentiel de prendre son de l’emballage pour créer un message qui soit bien entendu, délivré en adéquation avec le conférencier et surtout avec une envie de partage qui se sente.

C’est tout ça qui fera une bonne conférence TED et les du TEDxAix il y en a eu plusieurs. Là ou la journée fut un plaisir c’était dans la variété des conférences, des conférenciers et dans le rythme imaginé par l’équipe d’organisation.

Bon weekend.

William


Also published on Medium.

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply