La grande arnaque de la volonté

By 20 octobre 2017Coaching

Bonjour à tous,

j’aimerais aujourd’hui vous parler d’une des plus grandes arnaque du développement personnel. Un sujet qui revient souvent et qui est presque toujours mal traité : la volonté. Il existe plusieurs sujets qui me font bondir quand on parle de développement personnel. Les vendeurs de rêve en sont un, les coachs qui le deviennent pour les mauvaises raison en sont un autre et puis il y a la volonté. Pour moi quand on me parle de volonté, j’ai ce sentiment de déjà-vu qu’on peut avoir quand on recommence pour la 300è fois le même débat politique à table. C’est une bataille que j’ai envie de mener et en même temps, que je sais souvent perdue d’avance. Alors cet article vous servira car vous allez pouvoir travailler votre volonté d’une manière efficace et nouvelle et ainsi atteindre vos objectifs avec plus de facilité. D’autre part, cet article ME servira, comme référence future lorsque j’entrerais à nouveau sur le ring pour un round de « non mais c’est une question de volonté comme le dit tel coach/ guru du développement personne/homme d’affaire/auteur … »

 

Arnaque numéro un : la volonté n’existe pas.

Pour rappel voici la définition de la volonté :

Volonté (Nom commun)

  • Faculté de vouloir, de se déterminer à quelque chose.
  • (En particulier) Cette faculté même en tant qu’elle est plus ou moins agissante.
  • Ardeur pour les choses qu’on entreprend ; fermeté du caractère ; capacité à se faire obéir.
  • (Familier) Entêtement, opiniâtreté.
  • (Familier) Disposition où l’on est pour quelqu’un, pour quelque chose.
  • (Familier) Désir de bien ou mal faire.
  • (Familier) Exigence, caprice.
  • (Militaire) Capacité à exécuter tous les ordres donnés, et même à s’offrir dans les occasions périlleuses.
  • (Par extension) Les actes mêmes de la volonté, de ce qu’une personne veut, prescrit ou désire.
  • (Au pluriel) (Péjoratif) Fantaisies, caprices.

Ce que nous appelons volonté est en fait un agrégat de multiples choses et c’est la le premier problème. Si la volonté est un concept à tiroirs, alors pourquoi traiter le lot et non chaque unité du concept ? Parce que ça va plus vite, parce que c’est plus glamour, parce que c’est parfois plus facile.

Si nous travaillons sur notre volonté, nous travaillons sur un seul point, qui en plus est souvent traité en binaire : nous avons la volonté de ou nous n’avons pas la volonté de…

Du coup on finit rapidement par un « j’ai envie de … mais je n’ai pas la volonté » ou encore « je suis plein de bonne volonté et pourtant ça ne fonctionne pas comme je le souhaite ».

Bref on nous fait croire que la volonté est un bloc alors que c’est une pile de légos étroitement imbriqués.

Arnaque numéro 2 : la volonté est illimitée

Rien n’est plus faux. La volonté est un carburant et comme tous les carburants, il faut savoir refaire le plein à certains moments.

Nous connaissons tous ce moment, nous sommes jeudi soir, il est 20h, nous sommes fatigués, et notre estomac crie famine. Que faisons-nous ? La journée à été épuisante, la semaine est sur la fin (et nous aussi), nous faisons un plat de pâtes et c’est tout. ET C’EST NORMAL !!! Tant que ce n’est pas chaque soirs, au quel cas, c’est un problème d’environnement.

Continuons, sur la volonté.

Notre volonté, est un café que nous ne pouvons boire qu’une seule fois. Quand la tasse est vide, il faut la remplir, en se reposant, en remettant du sens dans nos actions, en remettant en perspective notre situation… Mais il y a un début et une fin à notre volonté et il faut l’accepter. En l’acceptant, nous avons la possibilité de construire un système de réussite autour de cette contrainte.

Nous pouvons accroitre la volonté dont nous disposons mais cela implique de comprendre comment elle est construite et comment elle fonctionne. Nous verrons cela plus loin.

 

Arnaque numéro 3 : la volonté fait tout

Cette arnaque là, elle vient de loin ! Imaginez ça, on vous dit que la volonté fait tout, comme un outil miracle qui va vous permettre d’atteindre vos désirs les plus fondamentaux, les plus fous et les plus audacieux grâce à ça… On arrête les rêves 2 secondes. La volonté ne fait pas tout ! Tout comme le fait d’avoir un fusil de chasse ne fait pas de vous un chasseur et que le fait de posséder une voiture de course fait de vous un pilote.

 

Remède général : comprendre la volonté

La volonté est en fait comme un câble, ce sont de multiples fils qui s’entremêlent et finissent par créer une entité générale. On peut aussi parler d’une plateforme avec plusieurs piliers… Au final, peu importe l’image, la réalité reste la même.

La volonté est composée d’au moins 4 choses : le sens, la motivation et le plan d’action et la réflexivité.

Le sens: nous connaissons tous une personne qui essaie d’arrêter de fumer, « parce que c’est bon pour la santé » et qui reprends 6 mois plus tard. En général, il y a une carence de sens derrière ce comportement. Fonctionnellement cette personne est capable d’arrêter de fumer mais, comme il manque du sens à l’action, elle retombe dans l’ornière rapidement. Sans sens, nous ne maintenons que très rarement une motivation sur une longue période.

La motivation : La motivation est double, j’en parle dans une précédent article. L’idée est de développer sa motivation intrinsèque pour acquérir de la vitesse et ne plus s’arrêter dans la poursuite de ses objectifs. Comment? En se posant les bonnes questions. L’une d’elle peut être « Selon toi, quel bénéfice vas-tu tirer de cette nouvelle habitude / de ce nouveau comportement ? ».

Le plan d’action : Si nous faisons 2 pas en avant et 3 en arrière, même si nous avons une bonne vision du sens de nos actions et une motivation monstre, nous n’irons pas bien loin. Dans le cas qui nous intéresse, clairement le plan d’action est essentiel. IL doit être détaillé sur les étapes proches, général sur les lointaines, SMARTE et pragmatique. Je ne vais pas vous refaire le match, lisez donc cet article sur le sujet.

La réflexivité : de notre capacité à réfléchir à ce que nous faisons découle notre capacité à apprendre, anticiper et évoluer. Dans le cas de notre volonté, si cette dernière nous fait parfois défaut, il est bon de déclencher un mode réflexif pour éviter de tomber 2 fois dans le même panneau et de corriger les défauts avant qu »ils ne deviennent des emmerdes (oui oui vous avez bien lu).

Je vais m’arrêter là, notamment parce que je pourrais aller encore plus dans le détail et vous donner trop d’informations d’un coup.

Retenez simplement ceci: la volonté est une entité composite qui a son importance dans votre accomplissement personnel mais elle ne fera jamais tout.

Vous ferez tout.

Bon weekend

William

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply