Les trois chantiers du coaching d’entrepreneur

By 30 mars 2018Coaching

Bonjour à tous,

Je délaisse un peu ce blog car l’envie de faire autre chose, de partager avec vous de manière différente me prends. Pour je ne peux résister à l’envie de vous partager cette vision.

Cela fait un moment que je tourne autour du sujet du jour: les zones d’action et de bénéfice du coaching d’entrepreneur. Comme souvent, je souhaite partager avec vous quelque chose de réfléchit, de construit pour vous permettre une application facilitée.

Qu’est-ce qu’entreprendre?

Voilà une belle question qui mérite à elle seule un article entier ! Entreprendre, c’est créer de la valeur. Monétaire, oui mais pas que. C’est offrir quelque chose a ses clients : une solution, une alternative… C’est aussi une opportunité pour soi. Pour apprendre et pour créer la vie qui correspond à nos attentes. De fait, entreprendre va impacter de nombreux domaines de notre vie.

Encore faut-il en être conscient.e.

Cela fait un moment que certains interpellent sur l’impact personnel que peut avoir l’entrepreneuriat, pourtant, il semblerait que le message doive être répété.

coming soon, construction sign, roadsign

Chantier 1: Entreprendre c’est concrétiser son projet.

« Mon idée va changer le monde », parfois, je me dis que si nous taxions ce genre de phrases, le budget national serait à l’équilibre !

Votre idée ne fera rien, ne changera rien et n’apportera rien. Seule sa réalisation, sa concrétisation, permettra tout ça. Tant que votre idéel ne passera pas dans le matériel, alors votre impact restera potentiel. En somme, avoir une idée n’est qu’un début et généralement, le plus facile.

Concrétiser, c’est identifier les grands axes de travail, les étapes intermédiaires, planifier puis exécuter, réaliser. Cela peut passer par le fait de s’entourer, par des prestations…

Au final, peu importe la formule, votre premier chantier est de réaliser votre projet. C’est d’ailleurs l’un des bénéfices du coaching d’entrepreneur que de permettre la mise au point d’un plan d’action clair.

 

Chantier 2 :  Entreprendre c’est travailler sur son entreprise

Lors d’un événement, au début de l’entrepreneuriat pour moi, je reçoit cette « vérité » de  la part d’un chef d’entreprise plus expérimenté : « Si tu passes pas au moins 15 minutes par jour les pieds sur ton bureau à te demander quelle est ta carence actuelle et quel est ton prochain coup, t’es un mauvais chef d’entreprise. ». Cette vérité, enfin, sa vérité cache un point fondamental exprimé autrement par « Je travaille sur mon entreprise et non dans mon entreprises ». Une mise à distance qui peut rapporter gros !

Je suis toujours attristé de voir un entrepreneur « enchainé » à sa boite. Pas de vacances, pas de détente… Pourtant, c’est possible, voire très important, de créer une entreprise qui va dans le sens d’une bonne dynamique entre le pro et le perso ! Pourquoi? Parce que sinon au bout d’un moment, il n’y a plus d’entreprise !!!

Affiner un processus, développer une nouvelle offre, imaginer une nouvelle manière d’être visible…. MAis aussi choisir ses vacances, sa prochaine formation etc. Tout cela est possible quand on travailler sur son entreprise, qu’on lève la tête du guidon et qu’on se pose. Après tout, sur un bateau le capitaine est plus souvent en train de surveiller le cap et de choisir un itinéraire que dans les cordages … Même en étant indépendant, cette double posture sera importante pour votre réussite.

J’ajoute enfin que si votre réaction aux lignes précédentes a été « ben faut avoir le temps de faire ça !!! », c’est certainement pour vous que c’est le plus important de le faire. C’est aussi l’un des points d’action du coaching d’entrepreneur que de permettre de créer ce temps de respiration.

Chantier 3 : entreprendre c’est travailler sur soi

Si la médiatisation de la scène entrepreneuriale nous a appris quelque chose, c’est que le dirigeant d’une entreprise de zéro à des milliers de salariés est l’architecte de sa réussite comme de sa déchéance. Nous avons tous des carences, des défauts, des blocages  des angles morts. Tout comme nous avons tous des compétences, des talents, un potentiel…

Teal Couch on 2nd Floor of Building

Travailler sur soi signifie simplement devenir conscient.e des premiers et magnifier les secondes. Parfois, le plus délicat est d’être conscient d’un défaut et ensuite, tout se règle. C’est aussi l’un des bénéfices du coaching d’entrepreneur.

Savoir tempérer son envie de réussir, adapter son leadership, créer des pare feux autour de ses zones d’incompétence… tout cela nécessite de travailler sur soi.

Bien entendu, c’est parfois inconfortable ! Certains vont même jusqu’à dire que c’est un bon signe. Créer cet espace de parole, d’analyse et d’acquisition d’outils est essentiel. Si vous ne me croyez pas, croyez au moins l’ancien CEO de Google Eric Schmidt : « Everybody needs a coach  » .

Travaillons ensemble sur ces 3 chantiers pour que vous deveniez l’entrepreneur de vos rêves !

Bonne journée.
William

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply