Les critères de l’objectif

Nous savons tous nous fixer des objectifs. Ces derniers rythment notre vie quotidienne et nous y sommes habitués. Cependant, il est parfois essentiel de bien définir les critères de l’objectif.

Pas d’objectif sans critères

La définition de critères d’objectif est essentielle, particulièrement dans les objectifs ambitieux que sont, par exemple, les objectifs de vie (réussite professionnelle, bien être…). Loin d’être une manière de réduire ces objectifs qui sont essentiels au développement de chacun, les critères sont des moyens de valider l’avancée et la réalisation de ces objectifs.
Ainsi, réussir sa vie est un objectif assez commun, mais ne pas définir ce que veut dire pour vous réussir sa vie risque de vous mener à un résultat différent de celui visé… nous retrouvons le travers évoqué dans un précédent article.

Comment définir des critères qui soient à la fois utiles et évolutifs? critères

Prenons encore une fois « réussir sa vie » comme objectif. Pour Paul, ce sera réussir financièrement avec les signes extérieurs de richesse de son choix, le respect de ses pairs et une tranquillité d’esprit vis à vis du futur. Pour Pierre, ce sera plutôt être un bon père de famille, qui permette à ses enfants de devenirs des adultes heureux et épanouis, être un bon mari et une personne reconnue pour ses qualités humaines.

Nous voyons bien que les critères d’objectif sont bien différents alors que de prime abord, nous avions le même objectif…

Maintenant, voyons comment définir un critère aidant:

Un critère aidant permet de savoir quand nous avons accomplis tout ou partie d’un objectif, par exemple » je veux réussir mon bac avec une moyenne de 14″. Dans ce cas là nous avons une validation simple, soit nous avons cette moyenne (ou plus, soyons ambitieux!), soit nous ne l’avons pas.

Cependant nous pouvons fixer des critères de temps: réussir à vivre de mon activité dans les 2 ans avec un salaire mensuel de X.

Un critère doit également être évolutif, c’est à dire s’adapter à la situation qui change en permanence et cela est plus délicat. On peut voir un critère évolutif avec celui de la qualité en gestion d’urgence, certains considèrent qu’en cas d’urgence, la qualité devient moins essentielle et s’en préoccupent donc moins au profit de la quantité. D’un point de vue personnel je ne suis pas pour cette évolution là, mais ce n’est qu’un exemple théorique.

Attention néanmoins aux critères fixés sur des données subjectives! Rendre sa thèse quand on la considèrera parfaite est une excellente occasion de découvrir le perfectionnisme paralysant et maladif qui fait des ravages chez beaucoup de personnes.

Dans le doute autour des critères, une aide extérieure peut être utile, un coach par exemple…

Bon week-end!

William

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply