Pourquoi entreprendre?

By 7 janvier 2015Coaching

Bonjour à tous,
Certains le savent, je fais partie d’un forum sur l’entrepreneuriat et dans ce cadre, avec d’autres blogueurs, nous publions chacun un article sur « Pourquoi entreprendre ? ». Travaillant avec des entrepreneurs, je vais partager ici certaines de mes réflexions sur le sujet. Un jour peut-être j’aborderais mon expérience personnelle de l’entrepreneuriat, pour le moment, je souhaite juste ouvrir les perspectives de discussion.

Quel est votre travail ?pourquoi entreprendre

A l’heure actuelle, nous travaillons plus que nous ne dormons, ou peu s’en faut. La distinction « vie au travail »/ « travail dans la vie » est de plus en plus ténue, surtout depuis qu’il est possible de travailler à distance, pour le meilleur comme pour le pire. Parmi mes clients salariés, j’entends parfois des questions essentielles telles que « Est-ce que je suis mon emploi ? » ou encore « Serais-je un jour satisfait de mon travail » (question très délicate).
En plus des questions autour de la place du travail, nous avons aussi la possibilité de nous questionner sur notre position au sein de l’entreprise. Avons-nous la chance de pouvoir agir comme nous le souhaitons ? Pouvons-nous travailler selon nos critères (de qualité, d’innovation…) ? Est-ce que l’entreprise dans laquelle nous sommes nous permet de nous réaliser pleinement ? Bref, en plus des questions sur la place du travail dans la vie, celles sur la place de l’individu et de ses possibilité d’épanouissement montrent que la relation au travail va bien plus loin qu’une relation financière. Or, il est possible que la position de salarié ne soit pas faite pour tout le monde, tout comme celle d’entrepreneur d’ailleurs.

Valeurs et entrepreneuriat

La pressions sociale autour de la stabilité professionnelle est immense, tout comme celle autour de la crise (« tu veux vraiment te lancer ? Avec cette économie ? Mais t’as pensé à ta famille ? »). En plus du saut dans l’inconnu que représente le fait d’entreprendre, l’image négative du patron qui profite de ses employés et ses clients reste une représentation commune de l’entrepreneur. Et si nous voyons les choses différemment ?
Un entrepreneur, est prêt à travailler 80h/semaine pour lui plutôt que 4oh/semaine pour un autre, on est loin du feignant. Entreprendre, ça peut être de faire la même chose que dans son emploi salarié, mais en indépendant (du code, du graphisme, de la communication…). Ça peut aussi sortir de ses compétences habituelles pour développer un nouveau produit (service, logiciel…). Il est possible de faire tout cela seul ou alors avec un associé. Bref, entreprendre, ce n’est pas nécessairement exploiter les autres.
Entreprendre, c’est aussi faire ce que l’on aime et comme on l’aime, ou du moins s’en donner plus facilement la possibilité. Travailler selon ces critères de qualité, avec des relations humaines comme on les apprécie et surtout avec envie.
Enfin, si en entreprenant, vous finissez patron(ne), pourquoi ne pas en profiter pour incarner le changement que vous souhaitez voir dans l’entreprise ? Devenir un patron parfait selon vos critères et permettre à vos salariés de s’épanouir dans votre entreprise, voilà une belle possibilité de changer le monde ! En somme, entreprendre c’est aussi s’offrir la possibilité de s’aligner avec ses valeurs, chose essentielle pour le bien être de l’individu.

Entreprendre et se développer

Enfin, entreprendre, ça peut aussi être l’occasion pour certains de se former et de se développer personnellement.
Entreprendre, c’est travailler sur son rapport au travail, son rapport à l’autre, à l’engagement, au temps, à l’argent. C’est aussi travailler à mieux gérer ses émotions, son énergie, son perfectionnisme, sa confiance en soi, son ouverture au monde et à ses possibilités. C’est encore bien d’autres choses comme j’ai pu m’en apercevoir par moi-même avec le développement de mon activité de coach. Autant d’axes de développement personnel qui peuvent créer des individus mieux dans leur peau et agissant selon leurs valeurs.
En tant que coach, cette idée me plaît, parce que je fais ce métier pour que mes clients soient bien dans leurs baskets. J’aime encore plus cette idée quand je pense à +5 ans et que j’imagine des entreprises, peu importe leur taille, qui portent leurs valeurs, impactent leur partenaires et créent un cycle vertueux autour d’elles.
Nous ne sommes pas tous motivés pour être entrepreneurs, surtout que c’est un chemin pavé d’embûches, mais rien ne nous empêche d’y penser sérieusement avant de jeter l’idée au rebuts d’un coup de croyance limitante !
A bientôt.
William

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Join the discussion 4 Comments

  • Martin Gysler dit :

    Hello William, ton article fait le tour de la situation d’un entrepreneur. Il est vrai que rien n’est fait pour tout le monde, c’est d’autant plus vrai pour l’activité d’entrepreneur. Comment pouvons nous décider dans quel camp nous sommes ? C’est souvent ici que le bas blesse… ! Nous devons à tous moments nous remettre en question, et être capable de changer de cap en un minimum de temps. Finalement c’est ce qui fait le charme de la vie. Merci pour ton partage, qui me donne de nouveaux éléments de réflexions.

    • William Roy dit :

      merci, je suis ravi que tu ai pris le temps de commenter mon article. Effectivement, mon principe sur ce blog est plus de tendre à donner des éléments de réflexion qui sont assez personnels sans nécessairement « piocher » dans mon expérience de vie. Au plaisir d’échanger de nouveau avec toi.

Leave a Reply