C’est quoi la réussite?

By 22 décembre 2017Coaching

Bonjour à tous,

la dernière fois pendant une séance, nous avons du définir avec un client sa vision de la réussite. Cela faisait un certain temps que j’avais envie de partager avec vous ce qui va suivre, allons donc dans le monde merveilleux de votre réussite !

 

Avant toute chose, faut bien voir que la réussite fait partie de ces éléments qui sont difficilement définissables. Disons plutôt que chaque définition de la réussite est tellement personnelle qu’elle devient impossible à faire passer à son voisin. Plus je travaille avec des entrepreneurs et plus je me dis qu’en fait nous avons une vision totalement distordue de la réalité et la réussite.  Après  tout, nous sommes abreuvés de voyages, de vacances sur des îles paradisiaques, de jet privé, de jolies montres, d’éphèbes ou de naïades etc. qui sont censés être la traduction logique de la réussite. On nous parle de millions, on nous parle de retraite à 40 ans mais jamais on ne nous incite à définir soi-même les règles de notre jeu de notre vie de notre réussite.

Loin de moi l’idée de dire qu’il faut sortir de la société pour pouvoir définir soi-même la règle du jeu et définir soi-même les règles de la réussite. Par contre, je trouve intéressant le fait que nous avons des images qui vont dans le sens d’une surconsommation, dans le sens d’une aliénation encore plus forte envers l’argent, envers le travail, envers un système déjà très bien établi.

N’allez pas croire que je prône autre chose qu’un simple raisonnement, que certains considèrent comme simpliste, qui est que la plus grande monnaie, la plus grande échelle sur laquelle je peux mesurer ma réussite, et là je ne parle que de moi, c’est bonheur, c’est le temps, c’est l’énergie, c’est la satisfaction. Étrangement, tout ça, quand on regarde les signes de réussite extérieur, on le voit pas.

Et pour moi c’est ça le vrai problème.

Ce qui pour moi pose problème c’est que dans les faits, à aucun moment on nous apprend à décider nous-mêmes ce qu’est la réussite pour nous et selon nos valeurs. C’est ainsi que nous finissons par être dépendants des critères fixés par d’autres personnes. Le fait que ces critères soient fixés par d’autres personnes va créer quelque chose d’assez horrible qui est que nous ne serons jamais satisfaits, nous pourrions croire qu’en continuant cette course à l’échalote, nous allons à terme devenir heureux. Rien n’est moins sûr, après tout ce qu’il risque de se passer, c’est que nous essaierons d’aller plus loin dans la démarche et qu’en allant plus loin nous serons encore moins satisfaits. En étant encore moins satisfaits, nous aurons encore plus de mal à déterminer ce que nous voulons vraiment. Puisque nous aurons encore plus de mal à savoir ce que nous voulons vraiment nous serons encore plus frustrés. Bref, vous comprenez bien que c’est pas vraiment un bon deal qui nous est offert là.

Mais sortons quelques instants de ce constat malheureux et allons plutôt vers l’utile et le constructif. Après tout, nous n’avons jamais été dans une société aussi permissive et ce qui peut éventuellement nous retenir d’agir comme nous sentons comme nous voulons c’est la peur, ce sont les attentes de nos proches, c’est le poids des regards.

J’ai personnellement vécu cela lorsque lors d’un repas de famille,. J’ai du expliquer qu’à mon âge j’avais laissé mon entreprise pendant deux mois pour traverser l’Asie avec ma compagne et que je n’étais pas propriétaire de mon appartement. Que oui j’étais heureux parce que mon entreprise m’offre un degré de liberté que je considérais comme légitime et que non je ne souhaitais pas m’endetter pour acheter la plus belle voiture possible et que je vivais très bien sans télé. On est d’accords, on n’a pas tout le temps à défendre ses choix de vie de la sorte mais en même temps, cela montre bien que si nous ne savons pas ce qui compte pour vous pour nous, il devient difficile d’assumer ses choix de vie et de ne pas se sentir sans cesse bousculé par les attentes des autres.

J’aimerais vous dire qu’il existe une recette simple pour déterminer quel est votre définition de la réussite.  Au final j’en suis pas certain,  premièrement parce que même si je partage beaucoup via mon blog je ne vous connais pas et je ne sais pas ce qui compte pour vous. Deuxièmement parce que l’hypothèse la plus probable et qu’en fait vous le savez déjà mais vous n’avez pas encore posé les actes pour aller vers cette réussite, vers votre réussite.

Alors commençons calmement par le début, questionnez-vous:

  • A quoi ressemble votre réussite? SI vous deviez proclamer haut et fort cette dernière, comment le feriez-vous?
  • Quel est la plus petite action possible qui pourrait vous rapprocher de la réussite selon VOS critères?
  • Si vous étiez la version la plus courageuse de vous-même aujourd’hui, que feriez-vous?
  • Et sinon, qu’attendez-vous?

 

Bonnes fêtes de fin d’année, on se reparle en 2018!

Bon weekend.
William


Also published on Medium.

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply