Bonjour à tous,

A travers les quelques articles de ce blog, j’ai pu aborder de multiples aspects du développement personnel et professionnel. Je vais aujourd’hui vous proposer de découvrir un outil utile et néfaste à la fois: l’efficacité personnelle.

 

Depuis le début de ce blog, j’ai partagé avec vous de multiples exercices, points de vue et informations sur comment mieux vivre sa vie, aussi bien personnelle que professionnelle. A chaque fois, j’ai tenté de vous parler de ces différentes approches de manière balancée mais aujourd’hui, je vais vraiment vous confier les « pours » et les « contres » d’une approche et vous laissez décider entre vous ce qu’il en est.

Pourquoi cette précision? Parce que je pense que chacun doit choisir selon les besoins du moment et son envie, particulièrement quand on s’attaque à un morceau comme celui-là.

Efficacité personnelle, Kezaco?

J’entends par efficacité personnelle tout dispositif qui permet une meilleure exploitation du temps et des ressources à notre disposition (particulièrement les ressources mentales). On peut penser à un agenda, une to-do list ou encore une organisation particulière qui vous aide à faire ce que vous voulez plus rapidement et plus efficacement.Efficacité personnelle

L’un des best sellers de l’efficacité personnelle est « s’organiser pour réussir » de David Allen. J’ai eu le plaisir de le lire, effectivement c’est un livre dont le but affiché est de vous permettre d’être efficace pour ne plus être stressé. Jusque là, pourquoi pas!

Dans les différents points qu’Allen aborde il y a comment gérer le flot quotidien d’informations et de choses à faire pour continuer à travailler sur les dossiers de fond et non plus seulement sur les urgences ou encore pour dégager du temps pour préparer ses vacances…

Voilà les grands traits de l’efficacité personnelle. Chaque jours nous sommes abreuvés de conseils, articles (oui celui-ci compris) et autres émissions pour mieux gérer notre temps, notre taux d’occupation et autre.

 

Les bienfaits de l’efficacité personnelle:

Tout d’abord, ayant été salarié jusqu’à présent, j’ai du réapprendre à travailler à la maison chose qui n’est pas si facile quand on a mon tempérament.En utilisant les principes de l’efficacité personnelle, j’ai pu recommencer à avoir une productivité comparable, voire meilleure que celle que j’avais en tant que salarié.

En reprenant de bonnes habitudes autour de mon agenda, de mes listes de choses à faire, de mes plages de lecture et de mes rendez-vous, j’ai pu bien avancer et atteindre un équilibre vie perso/vie pro intéressant, qui me convenait. La création d’une entreprise personnelle est un challenge, un sujet de tous les instants et il était vraiment intéressant de s’en saisir ainsi, en ayant une bonne productivité et un bon rythme de vie.

Je conseille à chacun de chercher à améliorer, rationaliser certains comportements, ne serait-ce que pour cesser de se demander si l’on est en train de faire la bonne chose au bon moment. Dans les semaines qui viennent, je vous montrerai quelques outils pour bien appréhender l’urgence d’une tâche, son importance relative et autres.

Cependant, même si l’efficience personnelle est aidante, elle peut devenir un enfer.

 

Les dommages de l’efficacité personnelle:

Même si l’efficience personnelle, cette fameuse organisation de son temps peut avoir de grands avantages,elle reste cependant parfois néfaste, on pourrait faire notre le principe « toute bonne chose en excès est néfaste ».

Prenons l’exemple d’une to-do list. Bien employée cette dernière est une aide précieuse pour bien s’organiser et voir en un clin d’oeil ce que vous avez à faire. Si l’on en croit Allen et d’autres spécialistes, une to-do est efficace a condition de TOUT marquer dessus. Y compris, le fait d’aller acheter le pain, de faire la vaisselle ou de prendre soin de soi… a compter du moment ou c’est marqué sur la liste, cela devient une obligation, un truc à faire impérativement et urgemment parfois.

Efficacité 3 William Roy CoachingIl en va de même avec des outils comme l’agenda qui vous demandent une certaine discipline certes mais pas au point de tout mettre dedans; vous devriez pouvoir vivre sans marquer certaines choses dans votre agenda par exemple votre session de sport qui peut parfois bouger ou un diner avec votre moitié… c’est du personnel, des moments de ressourcement pour vous, est-il sage de les graver dans le marbre? Ne pensez-vous pas avoir suffisamment d’obligations dans votre vie pour en rajouter ainsi?

De la même manière est-il essentiel de gérer ses journées comme des courses contre la montre et de sprinter en permanence pour être certain d’avoir une soirée tranquille? D’ailleurs, a-t-on réellement une soirée tranquille quand on a passé sa journée à courir, à stresser parce que notre to-do list est pleine ou autre?

Voici comme on génère un ulcère, des insomnies et une grosse déprime et ça, à moins d’avoir envie de souffrir, on le souhaite rarement…

J’ai vu plusieurs personnes souffrir d’un excès ou d’une carence d’efficacité personnelle et d’organisation, certains ressentent une pression parce qu’en étant plus productif ils ont l’impression de devoir toujours en faire plus, d’autre transfèrent le stress d’accomplir une tâche sur le fait de s’organiser. Chacun doit trouver sa recette de réussite personnelle et pour cela, il faut prendre le temps de connaitre des outils pour mieux appréhender le flux des choses que nous souhaitons faire.

Dans les semaines qui viennent, nous allons voir ensemble certains outils de l’efficacité personnelle et ainsi apprendre à l’utiliser sainement!

Bon weekend.

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply