Connaissance de soi: Sois parfait!

By 6 juin 2014Coaching, Modèles

Bonjour à tous, nous continuons  le cycle d’articles sur le thème de la connaissance de soi, cette semaine « Sois parfait ».

Depuis 3 semaines je vous emmène à la découverte de certains aspects bien particuliers de votre personnalité. Comme toujours, vous serez bien inspirés d’être précautionneux dans l’intégration de ce qui est dit dans cet article, la thématique que j’aborde peut vous être utile mais il vous faut l’aide d’un pro (moi ou un autre) pour aller plus loin!

Comme je vous le disais la semaine dernière, nous avons tous des boutons sur lesquels, lorsqu’un de notre proche, un de nos collaborateurs appuie, nous partons au quart de tour. Parmi les 5 drivers issus de l’Analyse Transactionnelle nous voyons aujourd’hui « Sois parfait ».

Qui n’a jamais croisé un collègue qui ne laisse rien au hasard, qui recherche la perfection dans chaque action et devient sévère, tendu et sérieux plus facilement que les autres? On peut penser que ce collègue là est sensible au driver « sois parfait ».

Connaissance de soi: Sois parfait!Connaissance de soi: Sois parfait

Si le « Fais un effort  » est un travailleur à grand rendement, le « Sois parfait » est un orfèvre, précis et méticuleux. Pas de soucis pour s’organiser, tout ce qui peut être planifié le sera car le « Sois parfait » mettra tout en oeuvre pour accomplir la tâche parfaitement. Attentif au détails, trop parfois, le « Sois parfait » place la barre très très haute et est difficilement satisfait du résultat final. L’avantage de l’exigence du « Sois parfait » c’est qu’elle est égale pour tous, y compris lui même ce qui a tendance à lui mettre une forte pression.
Ne parlez pas de ses erreurs à un « Sois parfait » il en perdrait sa maitrise assez caracteristique! Par contre, essayez de le faire déléguer uen tâche et vous trouverez là une limitie terrible de ce driver, imposible, il préfère tout faire seul, comme ça, il est certain que c’est réalisé selon ses critères de qualité. Avec son beosin de contrôle et son attachement à la perfection, le sois parfait peut facilement se laisser déborder, a vouloir tout faire soi-même et parfaitement, c’est courru d’avance…

+:

Précis dans son discours, pas de surprise ou d’entourloupes
Diagnostique efficacement une situation et crée une chaine d’actions pour remédier à la situation
Vigilant, il peut veiller sur un secteur avec efficacité
Son organisation et son sens du détail en fait un très bon organisateur, y compris pour les autres
Bons administrateurs, il n’oubliera jamais de payer une facture…

-:

Préoccupé par les détails, il a du mal à évaluer ses priorités
A un besoin compulsif de vérifier lui même les choses
Tente toujours le « premier coup parfait »
Très fort pour esquiver les critiques, y compris internes, il n’a aucune tolérance à la critique.
Tellement focalisé sur la perfection, sur la meilleure solution, il en oublie les acceptables qui pourraient suffire.

 

Qu’en faire?

Comme je le disais les  semaines précédentes, face à ce type de comportement, les possibilité sont étonnamment nombreuses!

On peut décider de ne rien faire, après tout si cela fonctionne, pourquoi s’en préoccuper. Il est également possible de vouloir totalement désamorcer ce comportement en faisant un travail sur soi. Sinon, le plus simple, c’est encore d’être conscient de ce trait de caractère et de l’utiliser à bon escient. Le plus simple est donc de travailler sa connaissance de soi pour potentialiser au mieux ce comportement.

On peut toujours lutter contre un fonctionnement qui est de l’ordre du réflexe, mais parfois on peut juste l’adapter et prendre conscience que dans certains cas c’est une aide formidable et dans d’autre un formidable boulet…

 

Voici quelques questions à vous poser si vous sentez ce driver résonner avec certains de vos comportements.

Que ressentez-vous face à l’imperfection?
Quelle est pour vous le fondement de la perfection? est-il toujours atteignable?
Dans quelles situations votre “sois parfait” est-il un moteur positif?
Dans quelles situations vous joue-t-il des tours pendables?
A choisir, quel aspect souhaitez vous conserver?
Avez-vous déjà essayé de déléguer en précisant vos exigences?
Quelle serait selon vous la meilleure attitude a adopter face à ce driver?

 

Avec ce dernier article, nous avons fait le tour des drivers, la semaine prochaine je mettrais en ligne le test qui vous permettra de savoir quel est votre driver dominant!

Bon weekend

William

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Leave a Reply