Sommes-nous trop occupés à devenir?

Bonjour à tous,
aujourd’hui, je vais vous parler d’une réflexion que je me suis faite il y a peu. Pour vous donner le contexte, ma voiture a été fracturée il y a 2 semaines et depuis, les trajets sont plus calmes sans autoradio. C’est ce calme qui permet aussi de prendre le temps de réfléchir à des questions, des journées particulières ou autre. L’autre jour, après une séance avec un client, j’ai compris après coup le cœur de la dynamique de cette personne: Elle devient en permanence, au point d’oublier d’être.

La quête du devenir

Quand une dynamique de changement s’installe, nous souhaitons tous devenir quelque chose: plus serein, plus tonique, moins timide… et c’est très bien! Tout comme nous souhaitons tous devenir heureux, atteindre le bonheur.

Mais que signifie devenir? Devenir indique le passage d’un état à un autre. Le fait de suivre un coaching permet parfois de devenir ce que nous souhaitons être. Cependant, comme le coaching, la transition de vie, la transformation, le trajet n’est qu’un état transitoire, une fenêtre temporelle particulière. L’impermanence de l’état de devenir en fait son intérêt principal, or, dans un monde qui boue beaucoup comme le notre, il n’a jamais été aussi facile de changer.Ainsi, nous devenons plus fiables, plus efficaces, plus vieux… Tant que le changement vient de notre volonté propre, c’est génial, malheureusement il n’a jamais été aussi facile de changer et d’être éperonné pour changer (par les media, l’entourage, les modes…).

C’est ainsi que d’étape transitoire, le changement, le devenir devient une étape permanente. N’oublions-nous pas quelque chose dans l’histoire?

avenir

 

Devenir n’est pas être [tweetthis]Devenir n’est pas être[/tweetthis]

Nous devenons, et c’est super, mais à force d’évoluer en permanence, nous oublions d’être. A force d’évoluer trop vite, nous ne savons plus vraiment qui nous sommes. D’autre part, devenir performant ne signifie pas l’être!

Être performant, serein ou ce que vous voulez signifie avoir déterminé une stratégie pour atteindre un niveau supérieur (ou inférieur) dans un domaine précis. Cela signifie faire, vivre et capitaliser. En devenant en permanence, nous oublions d’être vraiment qui nous sommes, nous nous perdons dans une évolution constante. Du coup, nous oublions de nous retourner pour voir le chemin parcouru, pour voir l’ouvrage accompli… Bref nous oublions de faire le point.

Qu’il soit bien clair que je n’ai pas la prétention de dire que « je suis » et non que « je deviens », ce sont des énoncés qui méritent au moins d’être attaché à un domaine de vie, si ce n’est à un contexte général. J’avoue cependant pousser mes clients à être plus conscients de ce qu’ils ont, de ce qu’ils ont fait (et je me force à faire pareil pour moi cela va sans dire…).

Notre société nous incite à oublier aujourd’hui au profit de demain, est-ce réellement ce dont nous avons besoin?

Les appels à profiter du moment présent sont de plus en plus nombreux et je ne pense pas que ce soit une coïncidence. Peut-être gagnerions-nous à être plus conscients de ce que nous accomplissons et de ce qui nous entoure…

Dites-moi ce que vous en pensez en commentaire!

Bon weekend.

William.

 

P.S: vous avez remarqué des changements sur le site, ce dernier va continuer à évoluer sur certains points pendant quelques temps, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Join the discussion 3 Comments

  • tom dit :

    Très bon article et très bonne réflexion. Je connais bien ce problème, « devenir » permet aussi de se réfugier dans le futur. J’ai l’impression qu’accepter une situation permet d’avancer plus facilement.

  • Christophe dit :

    C’est vrai que de temps être seulement soi sans devenir … c’est pas mal aussi. Cela repose
    Ton site est très dynamique et invitant
    Bravo

Leave a Reply