Fiche de lecture: Les 4 accords Toltèques de Don Miguel Ruiz

By 30 septembre 2016Coaching

Bonjour à tous,
j’avais vraiment apprécié de partager avec vous les lectures qui émaillent mon parcours, je recommence aujourd’hui avec un “classique” du développement personnel.
Comme le propos de ce blog a évolué, le format de mes fiches de lecture suit le même chemin

Je commence donc cette session avec le classique “Les 4 accords Toltèques” de Don Miguel Ruiz.

Les 4 accords Toltèques en deux mots: 4 règles de vie pour vous permettre d’atteindre un nouveau niveau de développement.

N’avez-vous jamais eu envie de mettre en place des règles de vie? Ressentis le besoin d’avoir un cadre qui permettrait à vos actions de se dérouler plus sereinement?
C’est ce que se propose de faire cet ouvrage.
Je ne compte pas vous faire la genèse du livre et de pourquoi les accords sont Toltèques et non Aztèques ou Incas. Juste simplement, ce sont des règles de vie provenant de la tradition orale sud américaine.

L’avantage de ce livre c’est que son résumé se structure de lui-même :

Le premier des accords est “Que votre parole soit impeccable”.
Si vous suivez ce blog depuis quelques temps, vous avez dû voir que le langage et son importance font partie de mes sujets chéris. Ce premier accord arrive donc à point nommé. L’importance de la parole et de son exemplarité est mise en avant sur plusieurs niveaux. Le premier est dans l’interpersonnel. Nous avons tendance à avoir une parole parfois sévère avec les autres, sans connaître l’ensemble du contexte. Cette parole impeccable a pour but de cesser la propagation des mauvaises pensées. A défaut d’une vie parfaite ou seul le bonheur et les bonnes choses existent, une vie sans mauvaises pensées, sans négativité est possible, pour peu que votre parole soit impeccable, aussi bien vers les autres qu’envers vous même. Nous allons trop souvent vers la sévérité inutile nous concernant, sortir d’une telle dynamique peut nous permettre d’accéder à une tranquillité d’esprit appréciable.

Le second de ces accords est “Quoi qu’il arrive n’en faites pas une affaire personnelle”.
En PNL il est expliqué que chacun à sa carte du monde, sous entendu qu’il est essentiel de comprendre que d’une même situation de nombreuses perceptions peuvent découler. De manière assez drôle, cette notion est bien moins admise dans la vie quotidienne. Pourtant, dans les interactions personnelles, ce sont parfois des visions du monde qui s’affrontent, pas des personnes. Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’idées, de visions ou d’acte, ces derniers ne sont pas dirigés vers vous personnellement. Ils sont dirigés vers une idée, un obstacle ou un contexte. Si vous sortez de l’aspect personnel de vos interactions, de toutes vos interactions, cela vous libérera d’un prisme déformant votre vision. Vous verrez les choses pour ce qu’elles sont et tout sera pour le mieux.

Le troisième de ces accords est “ne faites pas de supposition”.
Tous les accords toltèques découlent du premier et celui-ci le prouve bien. Quoi de plus facile que de faire des suppositions et donc de ne pas avoir une parole impeccable ? Quoi de plus facile que ne pas connaître le contexte d’un jugement émis sur votre personne “t’es nul ! ” et d’en faire une affaire personnelle ? Bref, en faisant des suppositions, il semble délicat de poser les bons actes, de créer une situation meilleure. Les suppositions sont bonnes en tant qu’étapes de réflexion éventuellement, en attendant une confirmation, mais certainement pas en tant que base d’action… A méditer.

Le dernier accord toltèque est “Faites toujours de votre mieux”
C’est personnellement, l’accord que je trouve le plus délicat à appliquer. En effet, faire toujours de son mieux peut être compris de tellement de manières différentes qu’il est délicat de trouver l’équilibre et de faire dans le “sain”. faire de son mieux peut avoir bien des définitions et je retiens ici une phrase du livre “tout est vivant, tout change constamment, par conséquent votre mieux sera parfois à un haut niveau et parfois à un moins bon niveau”.
Il nous appartient donc de faire de notre mieux et d’avoir une parole impeccable (au sens de mesurée) quant à nos performances…

Je trouve ce livre très intéressant, c’est un classique du développement personnel car il permet de travailler sur certaines habitudes et postures néfastes. Je recommande sa lecture à tous ceux qui cherchent à réenchanter leur monde et à le sortir de ses ornières de négativité!

Il vous suffit de cliquer sur les liens pour finir chez Amazon et pouvoir commander le livre. Ces liens sont affiliés et me permettent de payer les différents frais liés au site ou des nouveaux livres à chroniquer.

Bon weekend.
William

William Roy

Author William Roy

Depuis maintenant 6 ans, j'aide les projets à sortir de terre et les porteurs de projet à profiter pleinement de leur vie et de leur aventure entrepreneuriale.

More posts by William Roy

Join the discussion One Comment

  • […] Dans le cas du dénigrement de la concurrence, vous ternissez l’image d’un concurrent. Cela ne vous mets en rien dans une meilleure posture. Vous enfoncez simplement l’autre. Sans parler de l’image que cela donne de vous (vous pointez les défauts de l’autre au lieu de pointer vos différences et points forts), cela peut arriver aux oreilles de la concurrence en question et générer une « guéguerre » stupide et inutile. (Sans parler du fait que vous entrez en conflit avec les accords toltèques) […]

Leave a Reply